Vous désespérez totalement de parvenir un jour à vous positionner sur les gros mots-clés de votre thématique ? Après tout vous aussi vous aimeriez bien profiter des quelque 30 000 visiteurs mensuels ! Manque de chance, votre thématique possède des millions de résultats de recherche et donc vos mots-clés concurrentiels sont inatteignables. Enfin, vous le pensiez avant…

Des mots-clés concurrentiels, impossible à atteindre ?

Peut-être cela fait-il des mois, des années que vous tentez d’atteindre le fameux saint Graal : le fameux mot-clé qui vous voudra plusieurs dizaines, plusieurs centaines de visites chaque mois. Pourtant, rien n’y fait ! 

C’est certainement votre première erreur. À vouloir atteindre, dès le départ, les gros mots-clés de votre thématique, vous vous fermez de nombreuses portes. La seule chose que vous parviendrez à atteindre : c’est le 10e page de résultat de recherche.

Effectivement, comme cela, à froid, les mots-clés concurrentiels sont impossibles à atteindre. Particulièrement lorsque l’on ne jouit pas d’une très grande image de marque et d’un trafic conséquent sur sa boutique en ligne. 

Pour avoir une chance de se positionner face au leader de son marché, c’est le ranking de votre boutique qu’il faut travailler. Le ranking est la note donnée par Google, indiquant votre positionnement global. Le ranking prend donc en considération de nombreux éléments :

  • Les nombres de visiteurs mensuels
  • Le temps que passent vos visiteurs chaque session
  • Votre taux de rebond
  • Si vos visiteurs achètent ou non
  • Si d’autres sites parlent du vôtre

C’est donc, en résumé, la fiabilité de votre boutique e-commerce qui est calculé par Google (dans un objectif SEO). Plus votre boutique en ligne fonctionne, plus votre ranking sera élevé. Plus vous vous positionnez sur des mots-clés cohérents avec vos produits, plus vous prouverez à Google que votre stratégie est intelligente et fonctionnelle. 

Ce n’est qu’une fois que vous aurez travaillé votre ranking que vous pourrez atteindre vos mots-clés concurrentiels, les plus gros de votre thématique. Mais pas avant ! Il va donc falloir travailler votre stratégie SEO et l’efficacité de votre boutique en ligne avant de rêver à des mots-clés vous apportant 10 000 ou 30 000 visiteurs mensuels. 

Travailler les mots-clés similaires

Et s’il existe bien un secteur d’activité qui voit ses chiffres s’envoler (autant au travers de la concurrence que du nombre de recherches par mois), c’est le sujet des culottes menstruelles. Pour n’en prendre qu’un en tant qu’exemple, le mot-clé « culotte menstruelle » représente 18 100 visites mensuelles. Et celles qui caracolent en top résultat sur cette requête c’est Fempo !

Pourtant, vous êtes de nombreuses marques à vouloir vous positionner sur ce mot-clé, car vous proposez des produits similaires. Et c’est à ce moment qu’il est important d’accepter que vous n’aurez pas ce mot-clé avant d’avoir réalisé un gros travail en amont ! Mais promis, on va vous aider à l’atteindre. 😉 

Ce travail, c’est en partie celui qu’a réalisé Elia Lingerie. Elia Lingerie est une marque de sous vêtements menstruels, fabriqués en France (qui reverse une partie de ses bénéfices pour lutter contre l’endométriose)

Elia lingerie se positionne en numéro 1 des résultats de recherche… ses mots-clés de marque. Pourtant, elle a également adopté un début de stratégie payant puisqu’elle atteint la seconde plus sur le mot-clé « lingerie menstruelle » représentant 110 visites mensuelles ainsi que « culotte menstruelle made in France » en troisième position pour 100 visites mensuelles également.

La marque a fait le choix de se positionner sur des mots-clés de longue traîne, moins concurrentiels, mais permettant de renforcer l’image et le positionnement d’Elia Lingerie. Par conséquent, en continuant ce travail et en se positionnant sur quelques dizaines d’autres mots-clés de longue traîne en lien avec les « culottes menstruelles » la marque sera peut-être en mesure d’arriver juste en dessous de Fempo (ou même au-dessus !)

Ce sont ces mots-clés qui vont renforcer votre trafic.

Ce trafic va renforcer le ranking de votre site en renforçant : votre conversion et vos statistiques. Plus vous tenterez d’atteindre les gros mots-clés, avant d’avoir obtenu les petits, moins vous vous ferez une place dans un marché très concurrentiel.

Pour cela, il est nécessaire de travailler dans le détail votre persona. On ne vous demande pas de savoir simplement qui il est, mais bien de connaître toutes les choses qui le feront passer à l’achat. Il vous faut connaître le « Pourquoi vous » afin d’être en mesure de créer du contenu en adéquation. 

Mais l’objectif reste : les gros mots-clés concurrentiels toujours ! 

Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas vous positionner du tout sur ces fameux mots-clés. Bien au contraire ! Cependant, Rome ne s’est pas construite en un jour et votre ranking de boutique en ligne non plus. 

D’autant que, quand bien même vous parveniez à atteindre un gros mot-clé concurrentiel, si votre expérience utilisateur n’est pas parfaite, vous pourriez en payer les pots cassés. N’oubliez pas que Google ne prend pas simplement en considération vos mots-clés, mais bien l’intégralité des informations concernant vos visiteurs. 

#BigBrotherIsWatchingYou

C’est pour cette raison qu’il est important de faire les choses par étape. Votre stratégie SEO également ! En développant votre trafic petit à petit, vous serez en mesure de mieux comprendre votre persona, de mieux convertir sur votre site et donc de renforcer votre image de marque. 

Ce n’est qu’en regroupant tous ces éléments que votre site pourra se positionner sur vos gros mots-clés pour venir, vous aussi, devenir la marque leader 😉