Sélectionner une page

Lorsque vous gérez une boutique e-commerce, la conversion est votre but ultime. Pourtant, pour travailler cette conversion, un élément reste primordial : vos sources de trafic. Vous avez très certainement déjà mis en place des stratégies, mais vous savez que vous avez d’autres sources à creuser.

Sources de trafic, pourquoi est-ce une priorité pour votre boutique e-commerce ?

La stratégie digitale à appliquer dépend du type d’entreprise que vous dirigez. En tant que boutique e-commerce, vous n’avez pas les mêmes objectifs qu’un prestataire de services.  Quand le prestataire de service se positionne sur son image de marque, la boutique e-commerce a comme objectif numéro un : la conversion

Mais surtout, votre secteur d’activité est aussi un facteur à prendre en compte afin de pouvoir savoir quelle stratégie adopter. Vos typologies de clients définissent les supports marketing à adopter, ou non.

Impossible de se baser sur une stratégie généraliste, en espérant obtenir les meilleurs résultats possible. Si votre connaissance des différents outils est une nécessité, il est important de comprendre les fonctionnements afin d’être en mesure de créer la stratégie parfaite pour votre boutique en ligne.

Il faut donc se positionner sur les bons canaux d’acquisition de trafic, au risque de ne pas obtenir les résultats suffisants. Et n’oublions pas : votre objectif est de convertir ces visiteurs. Certains canaux n’auront donc pas la pertinence suffisante en fonction de votre objectif !

Il est préférable de trouver LE canal d’acquisition trafic qui vous permettra d’optimiser au maximum : vos coûts, votre temps et les résultats financiers. 

Mais alors, quelles sont les différentes sources de trafic possible pour une boutique e-commerce ?

Les sources de trafic payantes : les publicités

La première des choses que l’on souhaite en démarrant une boutique en ligne est de trouver de futurs clients rapidement.

C’est donc bien souvent vers la publicité que l’on aura tendance à se tourner : Facebook, Instagram et même Google. Ces canaux sont parfaits pour toucher, en quelques clics, vos premiers clients. 

Seul petit hic : il est nécessaire de payer afin d’obtenir ces quelques achats. Et bien évidemment, afin d’espérer obtenir plus de résultats, il est bien évident qu’il vous faudra toujours investir plus pour gagner plus.

Autre petit problème : vos publicités ont malheureusement une durée de vie courte. Lorsque votre boutique est éphémère, avec des stocks à durée de vie limitée, cela peut être un bon calcul.

Pourtant, sur le long terme, être dépendant de la publicité est un véritable problème lorsque l’on souhaite développer sa boutique en ligne, réduire ses coûts et donc développer sa rentabilité tout en augmentant sa conversion.

Vous restez dépendant de l’algorithme de Facebook ou Google et vous n’avez aucune autre solution que de croiser les doigts concernant la réaction des personnes face à votre nouveau visuel ou à votre nouveau texte accrocheur.

La publicité est donc un canal d’acquisition trafic important pour du rapide et du concret. Mais sur le long terme, il est important d’être en mesure de faire les bons choix. Il faut être en mesure de réduire ses besoins en publicités et donc de développer d’autres canaux d’acquisition trafic.

Les réseaux sociaux pour créer du trafic et vendre ses produits ? 

C’est alors que nos amis les réseaux sociaux apparaissent comme les sauveurs de la stratégie digitale. L’objectif est donc de se créer une communauté. Le moment venu, nous devons pouvoir compter sur elle afin de commander nos nouveautés et parler de nous à leurs amis. 

Les réseaux sociaux sont un canal d’acquisition trafic à ne pas négliger ! Ils sont même parfaits pour vous permettre d’atteindre de nouvelles personnes qui ressemblent à votre audience actuelle. Les amis de vos amis ont certainement les mêmes centre d’intérêt et quoi de mieux qu’une recommandation pour être tenté par la nouvelle tendance à la mode ou par une innovation sur laquelle nous avions encore quelques doutes.

Plus vos réseaux sociaux seront puissants, plus ils seront une source de trafic importante. Mais, pour qu’ils soient puissants, il est primordial de penser communauté, plutôt que followers. J’entends par là : il est nécessaire de penser engagement et échange, plutôt que chiffres. 

Et pour ça, vous le savez mieux que moi, les algorithmes ne nous font pas de cadeaux : il est difficile pour nous, entrepreneurs de parvenir à se faire une place sur ces réseaux sociaux qui ont été crées pour communiquer entre amis, rappelons-le. Cette déformation de l’utilisation complexifie chaque jour un peu plus le travail mis en place. 

Sans compter que pour avoir une communauté, il faut être ultra présent : à coup de story Instagram, de concours et d’image de marque. La conversion est aujourd’hui possible sur Instagram et Facebook uniquement par des biais détournés : parler de soi, plutôt que de son produit. Ce qui rend particulièrement périlleux l’exercice.

Donc, si les réseaux sociaux sont également une source d’acquisition trafic pour n’importe quelle entreprise BtoC, il reste secondaire quand on tente de développer ses résultats.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui une nécessité, mais ne représente pas l’axe le plus important pour votre boutique e-commerce, car ils sont trop restrictifs (même lorsque l’on possède une large audience).

Mais mince alors… Comment pouvez-vous développer le trafic de votre boutique en ligne alors ?

Un réseau social qui cache bien son jeu !

Il existe un réseau social qui, lui, contrairement aux autres ne vous mettra pas de bâtons dans les roues. Enfin, si vous vous y prenez maintenant ! Ce réseau, c’est tout simplement Pinterest.

Vous en avez très certainement déjà entendu parler et vous avez peut-être même déjà essayé quelques petites choses. Malheureusement, vous n’êtes pas parvenu à comprendre comment cela fonctionne et si vous aviez votre place dessus.

Pinterest est le réseau social parfait pour vous, boutique en ligne si vous vous adressez aux femmes. Et pour cause : 70 % des utilisatrices sont des femmes. Bricolage et décoration y arborent 67 % des résultats dans le monde quand la mode, la beauté et la cuisine sont entre 43 et 49 %. Vous vous imaginez que ce n’est pas assez ? Pourtant, 43 % de 200 millions d’utilisateurs dans le monde et plus de 3 millions d’utilisateurs en France, ça représente de belles possibilités pour votre boutique en ligne.

Mais le problème avec Pinterest est qu’il est presque impossible de se lancer dans l’aventure sans en comprendre les rouages. Pinterest est l’ovni des réseaux sociaux, car il ne fonctionne comme aucun autre. Pire encore il se base sur le partage d’épingles des « concurrents » pour vous permettre de toucher un plus large public.

Avouez, c’est difficile à entendre ! 🙂 

Et c’est certainement pour cette raison que le réseau social, qui prend une ampleur phénoménale depuis quelques années, reste encore accessible à bon nombre d’entreprises qui savent l’utiliser. La concurrence y est moins féroce et il est possible de se créer rapidement, et facilement une place. 

Donc, vous souhaitez atteindre les quelques 1,29 million d’utilisateurs qui n’attendent que vous… il est peut-être temps de comprendre comment utiliser Pinterest à votre avantage. 

Le référencement naturel comme source de trafic d’une boutique e-commerce

Ne prenez pas peur ! Tout va bien se passer !

Le référencement naturel est presque devenu le mot que l’on prend peur à prononcer (Vold… erencement). Pourtant, le SEO est aujourd’hui votre meilleure source de trafic, sur le long terme.

Quand vos posts sur les réseaux sociaux ont une durée de vie de quelques heures seulement, Pinterest vous offrira déjà une durabilité nettement plus avantageuse de 3 mois. Mais j’ai encore mieux à vous proposer : à vie. Tout au moins, à condition garder un œil sur votre stratégie de contenu et de référencement afin d’être mesure d’acquérir du trafic toujours plus conséquent en développant les mots-clés sur lesquels vous apparaissez. 

C’est la grande promesse du SEO et croyez-moi : c’est possible. Lorsque l’on ne tente pas d’atteindre immédiatement les mots-clés avec d’énormes résultats de recherche, il est tout à fait possible de voir croître son trafic chaque mois en adoptant une stratégie du « petit à petit ».

C’est d’ailleurs en évitant de tabler sur de gros mots-clés que vous parviendrez à vous frayer un chemin beaucoup plus facilement, mais surtout beaucoup plus rapidement. Alors, oui, il est nécessaire d’attendre un minimum de 3 mois pour jouir des premiers résultats d’une stratégie de contenu, mais une chose est sûre : ces résultats sont parfaits pour booster votre conversion.

Pourquoi ? En travaillant les bons mots-clés, les bons articles de blog, vous atteindrez les bons clients. Le premier des éléments reste bien d’être aligné avec son public cible et de ne pas se perdre à vouloir utiliser le SEO pour atteindre tout le monde (crash assuré, promis).

Le référencement, c’est donc du trafic qualifié, sur du long terme (très long terme même) tout en touchant des personnes que vous n’auriez peut-être jamais pu atteindre. Elle est là la limite de vos réseaux sociaux et de vos publicités : les algorithmes n’atteignent que les personnes actives et qui ont déjà été « taguées » comme acheteuse. Et toutes les autres alors ? Elles représentent peut-être même un pourcentage plus grand. 

Et qu’est-ce que l’on utilise tous, chaque jour, quand on se pose une question ? Google !