On commence à venir à bout de cette surconsommation d’information. Clairement, on est constamment convoité, sur n’importe quel réseau, et les consommateurs commencent à ne plus consommer de la même manière. Et si on adoptait le slow content ?

🌵 Qu’est-ce que le slow content ?

Le slow content a été abordé par Dixxit dans une tribune sur l’ADN. Je me retrouve totalement dans cette vision du contenu, qui propose d’arrêter de créer du contenu en masse pour se focaliser sur des contenus à forte valeur ajoutée.

Il s’agit de contenus utiles, raisonnés et durable. Pour cela, la clef c’est d’écrire des textes personnalités, qui répondent à l’âme de l’entreprise et qui répondent à un besoin de ton persona.

Finalement, faire du slow content, c’est offrir quelque chose de différent à son auditoire pour qu’il revienne dès qu’il a une question à se poser.

🌵 Mais, comment est-ce qu’on le met en place ?

Finalement, comment est-ce que l’on fait pour ne sortir que des articles qui seront à forte valeur ajoutée ? On n’écrit que lorsque l’on a l’inspiration ? Non !

⚡️ On définit une ligne éditoriale avec des objectifs

Bien sûr, la création de contenu ne doit plus être une chose que l’on réalise afin de combler des pages vides sur internet. On ne crée par du contenu uniquement pour être présent.

L’intérêt de la création de contenu est de permettre à son persona de nous retrouver facilement, en solutionnant une ou plusieurs de ses problématiques. C’est pour cela qu’il est primordial de travailler son persona dans le détail et de ressortir les problématiques, ainsi que les mots-clés qu’il pourra être susceptible de rechercher.

De la même manière, le choix des mots-clés influera directement sur le titre de l’article, pour savoir s’il a envie d’aller plus loin, ou pas.

⚡️ Regarder ce qui se fait ailleurs

Alors, il va falloir marcher sur des œufs avec ce type de conseil car je ne suis pas du genre à faire comme les autres.

Je te conseille de regarder ce qu’il se fait ailleurs tout simplement pour t’inspirer concernant les termes qui fonctionnent, et surtout des choses qui ressortent majoritairement sur une thématique donnée.

Par exemple, avant d’écrire cet article, je suis allé étudier ce qui ressortait un tant soit peu sur le mot : Slow content.

Je me suis aperçue qu’il n’y aucun contenu abordant l’aspect storytelling et personal branding alors qu’il s’agit en réalité de la réponse !

Et d’ailleurs, on y vient 😉

⚡️ On sort son plus beau storytelling

Pour être différent, il est grand temps d’adopter une méthode d’écriture qui fera réellement la différence. Pour cela, tu peux opter sur le storytelling pour conter ton histoire ou l’histoire d’un produit.

L’intérêt est d’emporter le lecteur dans ton univers pour lui donner envie d’y rester et d’y revenir !

C’est finalement la chose qui t’apportera une véritable différenciation, ainsi qu’un lien de confiance fort, même avec un auditoire qui ne te connaît pas.

Le Slow content, c’est donc agir dans le but de sa société

Tu l’auras compris, rien de révolutionnaire dans le fait de passer au slow content. Il s’agit en réalité de savoir réfléchir avant d’agir, et de ne pas se perdre lorsque l’on est « la tête dans le guidon ». Il est faut toujours garder l’objectif en tête avant de créer n’importe quel contenu.

Pour être transparente avec toi, c’est même une erreur que j’ai commise après 8 mois de travail intensif. Je me suis aperçue que mes contenus avaient déviés dans le mauvais sens, qu’ils ne répondaient plus à un besoin de mon persona, et que par conséquent mon activité l’avait ressenti.

Et la découverte de l’article de Dixxit a été la révélation pour reprendre toute ma communication de zéro !

A retenir 🔥

 

  • On se concentre donc sur du contenu à forte valeur ajoutée, sinon rien ! 🤛🏻
  • Pour cela, on se fixe des objectifs auxquels on se tient coûte que coûte
  • Afin de trouver les contenus qui feront la différence, on pense en mot-clé mais pas pour Google
  • Et pour être différent, on laisse exprimer sa personnalité, son avis, ses idées sans retenu ! 

Si tu ne sais pas comment t’y prendre, j’ai concentré mes connaissances et mes astuces pour te guider. Il s’agit de ma méthode pour parvenir, moi également, à toujours avoir du contenu de qualité qui correspond aux attentes de ma communauté !