Parce que s’il y a une partie qui est souvent négligée dans la création de contenu, c’est son aspect visuel. Eh oui, pour donner un univers à son propos il ne faut surtout pas oublier les images ! Pour cela, rien de plus simple que les images libres de droit au travers des banques d’images.

Rien de plus, c’est peut-être un peu rapide à dire. En réalité, tu n’es pas en mesure d’utiliser toutes les images que tu trouves sur internet et ça, tout le monde ne le sait pas.

Les images libres de droits, qu’est-ce que c’est ?

En réalité, les images que tu peux trouver sur internet ne sont pas réellement libres. Que ce soit sur Facebook, sur Instagram ou sur Pinterest, toutes appartiennent toujours à leur auteur. Il s’agit du droit de propriété intellectuel, et celui-ci vaut pour n’importe quel visuel et n’importe quel auteur ! (Même la photo typique de tes pieds à la plage !)

Elles se trouvent, cependant, réglementées au niveau de leur utilisation.

C’est une notion extrêmement importante à garder en tête puisque c’est souvent oublié. D’ailleurs, un auteur a tous les droits pour te contacter et te dire de retirer son visuel de ton site, tout en te demandant des indemnités. Donc méfiance !

Lorsque les images sont libres de droits, cela signifie donc que l’auteur a mentionné les limites de son utilisation et que tu dois impérativement respecter sa demande. Et pour savoir cela, il suffit de regarder les règles de creative commons.

Les creative commons, comment ça marche ?

Les creatives common ont donc pour but de définir un cadre aux personnes qui souhaitent libérer leurs œuvres du droit de propriété intellectuelle. Pour cela, il existe 4 licences qui donnent des droits différents :

  • Attribution : cela signifie qu’il est nécessaire de créditer l’auteur à partir de n’importe quelle utilisation
  • Pas d’utilisation commerciale : il est possible de modifier, reproduire et diffuser cependant, il est interdit d’en tirer un profit commercial sans prévenir l’auteur.
  • Partage dans les mêmes conditions : l’image peut être utilisé et diffuser, mais dans les mêmes conditions que l’auteur.
  • Pas de modifications

Bon, très clairement, ce n’est pas toujours évident de savoir quand et comment trouver ce type d’informations au niveau des différents visuels que l’on peut trouver sur internet. Mon premier conseil étant déjà de commencer par ne jamais prendre vos visuels sur Google Images, Pinterest ou Instagram.

Vous ne saurez pas qui est réellement l’auteur, et vous risquez gros finalement. Vous seriez content vous de retrouver une de vos créations, sans en avoir été informé et réutilisés de partout ? Je ne pense pas 🙂

La meilleure solution, quand on n’est pas soi-même un pro de la photo, est d’utiliser les banques d’images. Grâce à ces sites qui fournissent des photos libres d’utilisation, vous pourrez connaître : l’auteur, la licence creative commons associé et surtout être dans les règles !

💡 Quelques ressources

J’utilise depuis des années maintenant Unsplash qui est une superbe ressource. Les images sont très nombreuses et on peut retrouver des photos de très grande qualité, sur des thèmes extrêmement variés.

Unsplash ne demande pas de créditer l’auteur à chaque utilisation, même si, avouons-le, c’est tout de même mieux 😉

J’ai également découvert deux nouvelles plateformes que j’utilise en complément.

Il s’agit de Burst, qui est très pratique grâce à ses collections déjà définies ! Vous pouvez choisir de télécharger vos images en haute ou basse résolutions, mais je vous déconseille grandement la basse résolution qui rendra très pixélisé sur votre site internet.

Le petit plus de Burst, c’est que les visuels peuvent être utilisés à des fins commerciales !

Enfin, le petit dernier, c’est Pexel. Il s’agit d’un petit nouveau que je découvre encore. Les collections y sont également créées, et je trouve que ça permet d’être guidé dans notre recherche.

Je sais généralement ce que je souhaite apporter comme univers à mon article, mais un peu de changement ne fait jamais de mal ! 😉

Comment fait-on pour rester original ?

Bien sûr, le risque est de retrouver les photos que l’on utilise sur nos articles, nos newsletters et autres sur différentes plateformes. Alors, même si ça ne fait jamais plaisir, c’est un peu le jeu !

Si vraiment tu as envie de te différencier, rien ne t’empêche d’organiser des séances photo afin de pouvoir acheter tes propres photos. Il s’agit cependant d’un post de dépense conséquent qui est adéquat pour les entreprises ayant une sécurité de revenus !

Sinon, eh bien, on s’adapte et on tente toujours de trouver de nouveaux sites de banques d’images et surtout… On se sort des visuels bateaux d’ordinateur sur un bureau. 😉

A retenir 🔥

 

  • Les banques d’images sont un excellent moyen de travailler son personal branding
  • On se doit pas accorder un temps trop grand à la recherche de visuels, mais ils doivent être percutant
  • Attention à toujours respecter la réglementation pour ne pas risquer d’un procès ou une amende
  • On tente d’être original et de sortir des images bateaux que l’on trouve partout, autant pour ton image de marque, que pour booster le taux de clic

Maintenant, pour travailler l’ensemble de ton personal branding, il est nécessaire d’avoir une cohérence entre tes visuels et surtout tes contenus. Pour te donner l’occasion d’être au top sur tes futurs contenus et ta stratégie éditoriale, tu trouveras mes formations qui te permettent d’avoir une méthodologie à appliquer directement et donc de faire décoller ton activité

les-banques-d-039-images-pour-donner-du-relief-emilie-mahaux