Sélectionner une page

S’il y a bien une chose que j’ai apprise depuis quelques années, c’est que l’école ne définit pas ce que tu es. Au contraire, elle nous pousse à devenir les plus similaires possible, et empêche le développement des personnalités. J’ai donc cherché, en me lançant en indépendant, à me libérer de toutes ces idées reçues. Ma solution pour y parvenir : la formation, sous différents angles.

📒 L’école, symbole de conformisme

Je ne compte plus les personnes pensant que leur curriculum vitae fera la différence pour renforcer leur démarche d’entrepreneuriat. Pas le bon diplôme, pas les bonnes connaissances et surtout ce foutu syndrome de l’imposteur qui refait surface à chaque fois. Mais finalement, ce n’est pas pour rien que nous ne nous sentons pas à notre place. L’école nous a appris tout l’inverse : on nous apprend à faire comme tout le monde et avoir les mêmes connaissances (assez superficielles, avouons-le) pour avancer dans notre avenir.

Depuis notre plus tendre enfance, à l’école maternelle, on nous apprend qu’il est nécessaire de : manger, se reposer, et aller au pot à la même heure. Mais surtout, en même temps que tous les autres. Ne trouves-tu pas que c’est une vision très robotique ? En tant qu’êtres humains, je ne suis pas convaincue que nous devions tous être sur le même rythme. Finalement, on nous enlève ce qui nous caractérise : notre personnalité et notre différence.

Par la suite, nos études sont toutes les mêmes, peu importe nos envies et surtout nos capacités. Pas besoin, puisque nous savons d’avance que nous finirons pour la grande majorité devant un bureau à devoir faire un métier, sans trop savoir comment nous en sommes arrivés là.

Alors, oui, certains y trouvent leur compte et heureusement d’ailleurs. Mais pour les gens comme toi, ou comme moi, qui ont envie de plus, les portes sont fermées. On ne nous apprendra pas à aller de l’avance, à être ambitieux, ni à penser à l’entrepreneuriat. Et je ne parle même pas du fait de pouvoir être créatif et soi-même.

📒 C’est le moment de se libérer de tout ça

J’ai décidé d’ouvrir ses portes par moi-même, et il s’avère que c’est plus facile que ça n’y paraît  ! C’est assez simple de prendre le contre-pied. Sortons de ce tourbillon et trouvons ces éléments qui nous permettront de nous élever.

Le premier élément que j’ai découvert, c’est la lecture. D’ailleurs, je pense qu’il s’agit de la ressource la plus puissante. Qu’il s’agisse de biographies, de romans, d’entrepreneuriat ou de développement personnel, peu importe  ! Ces ouvrages nous permettent de nous ouvrir au monde et de découvrir des univers différents. Lire, c’est se donner la possibilité d’apprendre sur soi, sur les autres et de développer ses techniques pour avancer dans l’inconnu.

Oui, tu pourras toujours trouver toutes les ressources sur internet, pourtant tu devras y passer des heures sans jamais savoir si l’information est bonne ou non. Dans un livre, tu retrouves tout le concentré d’une thématique, à porter de main, et à dévorer en quelques heures.

Je pars du principe que toutes les choses que l’on ne connaît pas ne devraient pas le rester.

📒 Les formations, concentré de plan d’action

Je deviens de plus en plus adepte des formations. Si je commence toujours à m’intéresser à un sujet dans les bouquins, il me manque souvent ce petit quelque chose qui va me permettre de le mettre en action. Et c’est ça que je cherche dans toutes les formations que je m’offre : un plan d’action !

On a besoin de savoir exactement comment s’y prendre, pour ne plus qu’à appliquer une méthode. L’important, ensuite, c’est de réussir à décortiquer cette méthode pour mettre en place quelque chose qui nous correspond et nous ressemble. Finalement, la lecture me fait travailler chaque jour sur mon libre arbitre. Je suis capable de reconnaître les choses qui sont faites pour moi, et les autres qui le sont moins.

N’aie pas peur d’investir dans des formations, à condition que tu sois sûr de les appliquer ensuite.

📒 Alors, j’apprends. Toujours un peu plus !

Je me forme sur des techniques et les aspects de mon métier que je ne connais pas assez à mon goût. Je ne suis pas contrainte de me dire que je ne suis pas capable, mais juste que je vais me donner les moyens d’aller plus loin . Et tu sais quoi  ? Eh bien je vois une très large différence concernant mon activité. Je suis plus motivée, car ces éléments m’ont permis d’avoir un fil conducteur. Je ne suis plus dans le vide, j’applique des méthodes qui ont déjà marché, que je modifie pour qu’elle me ressemble à 100 %.

Et puis, surtout, lorsque je m’aperçois que je ne réussis pas à mettre en place un élément, je ne le considère pas comme un échec. Je recommence quelque temps plus tard, ou j’apprends que cette vision n’était pas faite pour moi. Bref, j’apprends sur moi  ! Et plus tu te connaîtras, plus tu seras en confiance pour avancer dans ton business et exploser les résultats escomptés !

Il est indispensable de savoir investir, du temps et de l’argent, pour soi-même et pour aller plus loin.

A retenir 🔥

 

  • Nous ne sommes pas comme tout le monde
  • Ce n’est pas l’école qui nous a dicté nos codes (mets un commentaire si tu trouves la référence)
  • Cette envie de liberté ne doit pas être limitée par un syndrome de l’imposteur
  • Alors, on lit pour ouvrir son esprit et travailler son libre arbitre
  • On investit du temps et de l’argent dans des formations pour aller plus
  • Nos erreurs ne sont que des apprentissages
Et pour te donner la chance d’aller plus loin grâce à la création de contenu, j’ai créé plusieurs formations qui regroupent l’intégralité de mes méthodes pour être efficace et passer à l’action en écrivant pour son entreprise. C’est un moyen de communication qui demande du temps, mais qui peut devenir une habitude rapide quand on possède la bonne méthodologie. 
tu-peux-devenir-qui-tu-veux-peu-importe-ta-formation-emilie-mahaux