Sélectionner une page
Écrire, c’est important. Mais écrire des articles qui sont lus, c’est beaucoup plus percutant ! Alors, lorsque tu commences à travailler ta création de contenu, il est important de se focaliser sur les bases du SEO. Comment optimiser son référencement sans y passer sa journée ?

Tu verras que la gymnastique est finalement qu’une habitude à prendre. Optimiser son référencement naturel, ou tout au moins les bases, sont à la portée de tous. Surtout lorsque l’on a des outils qui nous permettent d’apprendre rapidement et facilement !

 

Structurer son site

La première étape pour obtenir un site bien référencé est de réfléchir à la structure générale. Tu ne resteras pas sur un site qui ne fonctionne pas correctement, qui est trop lent ou qui n’inspire pas confiance. C’est la même chose pour ton utilisateur.

Commence donc par te mettre à sa place afin de rendre la navigation plus fluide, rapide et agréable. Il faut que le visiteur puisse trouver les informations qu’il est venu chercher, et qu’il puisse rester le plus longtemps possible sur le site !

 

Arborescence du site

Pense au parcours de ton utilisateur. Celui-ci doit toujours retrouver facilement les informations qu’il est venu chercher grâce à des menus et des catégories pour une recherche rapide de tes thématiques.

Tu peux ajouter une barre de recherche afin de permettre des recherches par mot-clés et donc faciliter l’information.
Mais surtout, on élimine les menus trop longs et trop complexes.

Le but est d’avoir quelque chose de simple. On va droit au but. 🙂 Oublie les dizaines d’onglets différents dans ton menu, la priorité aujourd’hui est de l’épurer !

 

Optimiser la vitesse de chargement

Pour que ton site s’ouvre très rapidement, assure-toi d’avoir des images de petite taille. C’est d’autant plus important si tu possèdes énormément de visuels, comme pour un photographe ou un graphiste.

Tu peux également utiliser des plug-ins qui permettent d’enregistrer ces informations dans les caches des navigateurs et donc de rouvrir votre site d’autant plus rapidement les fois suivantes.

  • WP Rocket : pour accélérer la vitesse de chargement de votre site
  • Eww image optimizer : pour compresser les images de votre site

Les balises

Le premier point à toujours garder en tête, c’est de travailler les titres et les sous-titres. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser le mot-clé à l’intérieur, mais également d’y indiquer les balises correspondantes.

Ne panique pas, et pare-toi de Yoast SEO pour optimiser ton référencement.

🎯 Balise de titre

Ta balise de titre est l’élément qui apparaît en premier sur les résultats de recherche Google. Il doit comprendre le mot-clé principal de ton article ou de ton site tout en donnant envie d’aller plus loin.

Il faut comprendre que pour optimiser son référencement, il est nécessaire de jouer autant sur les mots-clés — pour Google — que sur la qualité du contenu — pour tes lecteurs.

Il faut donc trouver la formulation adéquate pour donner envie de cliquer, et tenter d’apparaître dans les premiers résultats de recherche.

🎯 Meta description

La meta description est la description de 160 caractères qui apparaît juste en dessous de ton titre sur les résultats de recherche.

Il doit comprendre le mot-clé de ta page ainsi qu’une explication succincte qui suscitera l’envie du lecteur. Si son impact est moins puissant qu’auparavant, elle joue tout de même sur la confiance pour l’audience.

C’est donc un élément qu’il ne faut pas oublier !

🎯 H1, h2…

Tes sous-titres sont ceux qui tu vas intégrer dans ton contenu afin de hiérarchiser ton contenu. Autant, c’est nécessaire pour optimiser son référencement, et tout autant pour favoriser la lecture pour ton audience.

C’est ce que l’on appelle les balises h1, h2, h3, etc.

Sur WordPress, ce sont également les styles qui te permettent d’avoir une police d’écriture plus grosse, entre autres.

Une chose à savoir, c’est que tes paragraphes ne doivent pas être trop longs entre tes sous-titres. Tout simplement, car il est indigeste de voir des paragraphes trop longs. Alors, pense à aérer tes textes grâce à des sections composées des titres distinctifs.

Cela permet une lecture en diagonale, utile pour les lecteurs et pour Google.

Utilisation des balises h1, h2, h3 sous WordPress

🎯 Attribut des images

Ah ! Le mystère des attributs d’images.

Le premier point est de bien veiller au nom de tes fichiers images lorsque tu les injectes sur ton site. C’est l’élément le plus important. Assure-toi d’y intégrer le mot-clé en lien avec ton article.

Par la suite, remplis les différentes sections présentes dans la partie « Médias » de ton tableau de bord. Tu retrouveras les sections : Titre, Légende, Alt text et Description.

La partie titre sera le message affiché lors du passage du curseur sur l’image de l’article.

La légende a pour but de donner un contexte à l’image afin de guider les robots Google à comprendre le lien avec le contenu de l’article.

L’alt Text (ou Texte alternatif) sera le message affiché lorsque ton image ne pourra pas être chargée.

La partie description est utile lorsque tu souhaites lier ton image à un lien.

🎯 Les liens

Cette partie est extrêmement importante, afin de permettre à tes lecteurs de passer d’un contenu à un autre facilement. Comme je te le disais, l’objectif est de permettre à l’utilisateur de rester le plus longtemps possible sur ton site.

Pour cela, pas de secret : il est nécessaire de connecter tes contenus, les uns aux autres.

Attention, les liens doivent être de qualité : ne jamais établir un lien sur le mot « ici ». Assure-toi de positionner ton lien sur les mots-clés qui lui correspondent. De même, lorsque tu pourras apparaître sur d’autres sites via un lien, assure-toi du thème principal de celui-ci.

Mais surtout, le contenu !

Je ne le répéterai jamais assez, ne te fais pas avoir en faisant passer le référencement avant tout. C’est, certes, une clef pour que tes articles puissent être lus et partagés, cependant ce n’est pas la seule.

Alors, concentre-toi sur tes idées, pour que celles-ci soient bonnes et percutantes pour ton persona. Il te faudra également travailler ta stratégie de contenu, ainsi que ton calendrier éditorial pour créer du contenu de manière régulière.

Une fois ces divers éléments en main, tu n’auras plus qu’à laisser parler ton imagination et surtout te faire plaisir ! Laisse ta personnalité s’exprimer dans tes contenus et ton lecteur t’en sera reconnaissant.

A retenir 🔥

 

  • Pense à ton site de manière générale : vitesse du site, menu, fluidité
  • Le titre, élément primordial pour intégrer ton mot clé et donner envie de cliquer
  • Les sous-titres pour permettre une lecture en diagonale
  • Les attributs des images pour apparaître sur Google images
  • Les liens pour connecter tes contenus les uns aux autres

Il est temps pour toi de t’attaquer à ta création de contenu, tout en gardant en tête que le référencement naturel n’est pas si difficile à obtenir. Ceci dit, il est nécessaire de laisser le temps opérer, car un bon positionnement peut demander jusqu’à 6 mois à 1 an que ton article remonte de manière naturelle.

Si tu souhaites aller plus loin, tu peux profiter de mes formations axées sur la création de contenu mais surtout le référencement naturel.

optimiser-son-rfrencement-sur-wordpress-emilie-mahaux