Sélectionner une page

Depuis le début de mon activité, je fais face à ce débat (sans fin). Pour ma part, je souhaite créer de l’humain et que l’on s’identifie à mon propos, je ne me vois pas écrire d’une autre manière qu’en tutoyant. Pourtant, la question de tutoyer ou vouvoyer au sein de sa création de contenu reste lourd de questions et de sens pour chacun.

🤐 Le débat sans fin

Pour avoir participé à plusieurs conversations sur le sujet, les avis sont assez nombreux.

Le vouvoiement est une forme de respect pour beaucoup. Je pense que cela vient de nos règles de bienséance qui veut que nous vouvoyions nos ainés. Je n’ai pourtant pas souvenir qu’il existe une règle de la sorte pour écrire sur internet ? De plus, les textes rythmés de « vous » restent tout de même lourds à lire. Pour ne pas dire : pompeux.

J’ai le sentiment profond que de vouvoyer sur internet est la meilleure manière d’instaurer la plus grande distance possible entre son lecteur et soi. Pour preuve, lorsque vous vous disputez n’êtes-vous pas le premier à dire « On a pas élevé les cochons ensemble, on va se vouvoyer » afin de t’assurer de garder le dessus ?

Pourtant, même si beaucoup s’accordent avec moi au sujet du vouvoiement, il reste l’autre partie tout aussi délicate : le tutoiement. Alors, comment dire ? Le fait de tutoyer son lecteur serait, en grande majorité, un manque de respect. Je ne sais pas trop comment rester sereine face à cela. Nous devrions donc attendre d’avoir l’autorisation de tutoyer quelqu’un, même si nous lui prodiguons des conseils avec beaucoup de cœur ? Je n’ai pourtant pas l’impression d’être agressive dans mes écrits, et c’est pour cela que j’attache autant d’importance à tutoyer mon lecteur, à te tutoyer toi. Finalement, c’est la meilleure manière de s’assurer d’être au même niveau. Il n’y a plus de rapport hiérarchique car nous avons tous à apprendre les uns des autres. Je ne me crois nullement supérieure à qui que ce soit.

C’est pour cela que je ne comprends pas vraiment les tergiversations sur le sujet. D’ailleurs, dis-moi en commentaires ton avis sur la question 🙂

🤐 C’est, avant toute chose, un choix personnel

J’avoue avoir un avis bien tranché sur la question. Il est hors de question de vouvoyer les personnes qui me suivent. En vérité, les fois où j’utilise le « vous » c’est parce que je m’adresse à un groupe de personnes. Ça m’arrive, ne t’y trompe pas ! Les règles de bienséance me reviennent comme une balle de ping-pong en pleine tête, souvent.

Pourtant, je pars du principe que je m’adresse à une personne en particulier, derrière son écran. C’est un moyen de créer un lien particulier avec celle-ci puisqu’elle ressent que je m’adresse qu’à elle ! Et quoi de plus agréable que de se sentir particulier, plutôt qu’un élément quelconque dans un groupe.

Je pense aussi que c’est une excellente manière de cibler son persona. Pour ma part, je ne souhaite pas travailler avec des personnes se sentent supérieure à moi (qu’importe l’âge, le sexe, l’origine). Oui, certains diront que j’ai l’esprit rebelle (hein papa et maman 😉) et c’est peut-être vrai. Mais si j’ai décidé de devenir mon propre patron, c’était justement pour ne plus avoir ce rapport hiérarchique.

Mais avant toute chose, si tu te poses la question existentielle : dois-je tutoyer ou vouvoyer mon lecteur ? J’aimerais te dire que le plus important pour moi est de toujours être en adéquation avec ce que l’on produit.

Je suis une personne franche et assez directe. Par conséquent, cela me paraît logique de tutoyer mon entourage personnel et professionnel. Mais si pour toi, plus timide, plus en retrait, tu n’es vraiment pas à l’aise avec cette idée, rien, ni personne ne t’oblige à le faire.

Finalement, cela revient toujours au même point : être soi-même. Car, en étant toi-même, tu réuniras un persona qui te ressemble et par conséquent tes liens professionnels ne pourront qu’être au beau fixe.

Cela ne rime à rien de vouloir plaire à tout le monde.

Comme le disait Sacha Guitry « Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui »

A retenir 🔥

 

  • Le vouvoiement et le tutoiement est un choix personnel
  • Il est nécessaire de savoir trancher dans le vif et décider de se spécialiser avec un certain type de persona
  • Le vouvoiement peut créer une certaine distance, qu’il sera plus difficile de faire disparaître avec le Copywriting
  • Soi toi-même et assume la manière dont tu souhaites t’adresser à ton audience 🙂 

D’ailleurs, toi tu souhaites aller plus loin et t’éclater dans tes contenus, tu peux découvrir mes formations. J’y développe tous mes conseils stratégiques et mes méthodologies pour créer du contenu percutant et rapidement. Bref, une boîte à outils très pratique pour un entrepreneur qui a besoin de se faire connaître

tutoyer-ou-vouvoyer-son-persona-emilie-mahaux